Éditions JOU

Du Bétail

Frédéric Arnoux
Littérature
Format 11 x 17 cm, 160 pages, 14 euros
isbn : 978-2-492628-02-3
à paraître le 2 octobre 2022

La balle dans la tête de Kadhafi, l’achat d’Alsthom par General Electric à la barbe du gouvernement, la réorganisation politique de la Guinée Bissau au profit des cartels colombiens ou encore dégoter deux pilotes biélorusses pour bombarder la base française de Bouaké, Joss est toujours dans les bons coups comme les mauvais. Pour lui, le monde est une vaste salle de spectacle. L’anonymat est son arme, l’ombre son milieu naturel.
Du bétail est le récit de son dernier coup d’éclat : jeter de la poudre aux yeux pour mieux en faire sniffer. Chargé de lancer une coke nouvelle génération, il crée la Saint Valentino, l’équivalent de la Fête de la Musique mais version amour. Ambiance festive avec bals populaires et lâchers de Cupidon partout dans la ville. L’objectif : créer les conditions pour hypnotiser les esprits et faire adhérer la masse à ce qu’il faut consommer. Mais un cartel mexicain a décidé de gâcher la fête.
Après Merdeille (éditions JOU, 2020) Frédéric Arnoux développe de nouveau dans Du Bétail sa langue si singulière, acérée, violente, critique, poétique et drôle.

Frédéric Arnoux
Né en 1970. Il est actuellement intermittent dans l’audiovisuel. Avant cela, il a été créatif dans la pub, encore avant, femme de ménage dans une maison de retraite, emballeur de palettes, vendeur de plaquettes publicitaires en porte-à-porte, guetteur d’alarmes dans une usine de pétrochimie, videur de semi-remorque à main nue, plante verte la nuit dans un hôtel… Et pour commencer, il a grandi en bordure de Besançon, entre des vaches et des barres HLM. Il habite aujourd’hui à Paris, à Belleville.
Son livre précédent, Merdeille est paru aux éditions Jou en septembre 2020.