Éditions JOU

First Nation / My America

Phyllis Yordan
Littérature
Format 11 x 17 cm, 160 pages, 13 euros
isbn : 978-2-9561782-4-8
à paraître le 5 janvier 2020

First Nation
Papa, te souviens-tu de ce jour où on marchait sur la plage de San Diego ? Tu gueulais au dessus des cris des mouettes et des cormorans qu’il fallait avoir un plan pour survivre. Tu avais ce vilain bleu sur la jambe et ton visage était gris. Je traçais des cercles dans le sable du bout de mes nike délavées.

My America
Publié en 2013 par les éditions ère, traduction Fabienne Maître.

Phyllis Yordan est née à San Francisco en 1952. Petite fille d’une costumière de la MGM, descendante de Zachary Taylor, douzième président des Etats-Unis, et d’un Indien ojibwé. Fille d’une danseuse de la revue Earl Carroll, Caprice, qui devint l’une des dernières grandes courtisanes et du scénariste oscarisé Philip Yordan, (Plus dure sera la chute, Dillinger, Johnny Guitar, La lance Brisée, Le Cid, Les 55 jours de Pékin, etc.). Elle passe les sept premières années de sa vie à Beverly Hills. Elle suit ses parents en Europe en 1960. Par la suite, sa mère épouse le propriétaire du Palace Hotel à Saint Moritz et devient une des locomotives de la jet-set, inspirant Truman Capote pour le personnage de Holly Golightly (Breakfast at Tiffany’s). Phyllis a été assistante de tout et n’importe quoi sur les tournages de son père, et traductrice d’Andy Warhol pour Interview Magazine. Quand elle s’est trouvée ruinée elle est devenue coach d’acteurs, prof d’art dramatique à l’école Jean Périmony, comédienne et metteur en scène. Elle a interviewé les survivants de la Shoah pour la fondation de Steven Spielberg, écrit Les Collecteurs de mémoires aux éditions Le Hurloir après une résidence d’écriture à la Fondation d’Aligre. Elle est mariée et a quatre enfants de quatre pères différents. Elle va bien.

Presse (2014) My America :

Augustin Trapenard, Canal+
Michel Vignard, Art Press
Santiago Artozqui, Nouvelle quinzaine littéraire
Hugues Robert, zone critique
Pascal Thuot, Carnet du librairie, France Culture
Christophe Esnault, zone critique

Michel Vignard, Art Press