Le Nouveau piano

16.00

P.N.A. Handschin
Littérature
Format 11 x 17 cm, 240 pages, 16 euros
isbn : 978-2-492628-08-5
à paraître le 3 mai 2024

Bientôt disponible

Description

Pierre Kléber, cinquante ans, une compagne ravissante, de charmants enfants, est un artiste peintre qui ne peint plus. Manque-t-il d’inspiration ? N’a-t-il plus envie ?
Le flux de ses pensées quotidiennes forme Le Nouveau Piano, entre incertitudes, souvenirs, mises au point ou encore déchirements. Quand le temps qui passe nous passe dessus et nous écrase.
Le Nouveau Piano est par ailleurs le quinzième tome d’un cycle intitulé « Tout l’Univers », commencé avec Déserts en 2003 aux éditions P.O.L.

Pascal Nicolas André Handschin est né le 7 octobre 1971 à Besançon.
Biographie complète sur Wikipédia >>>>

Publications
:

  • Déserts (Tout l’Univers I), poésie, P.O.L., 2003
  • L’Aurore (Tout l’Univers II), récit, P.O.L., 2005
  • L’Éclipse (Tout l’Univers III), roman, Mix., 2007 ; nouv. éd. KDP, 2019
  • La Musique (Tout l’Univers IV), récit, Inventaire/Invention, 2007 ; nouv. éd. KDP, 2019
  • Ma vie (Tout l’Univers V), roman, Argol, 2010
  • Abrégé de l’histoire de ma vie (Tout l’Univers VI), roman, Argol, 2011
  • Traité de technique opératoire (Tout l’Univers VII), essai, Argol, 2014
  • L’Énergie noire (Tout l’Univers VIII), roman, Argol, 2015
  • La Cathédrale mystérieuse (Tout l’Univers IX), roman, Argol, 2017
  • Le Quartz (Tout l’Univers X), roman, KDP, 2019
  • Les Voyageurs absolus (Tout l’Univers XI), roman, KDP, 2019
  • Jessi et Pierre (Tout l’Univers XII), roman, KDP, 2019
  • Obstacles et Conséquences (Tout l’Univers XIII), roman, KDP, 2020
  • Notre seule maison (Tout l’Univers XIV), récit, KDP, 2021

Extrait :
“En rentrant après avoir accompagné Lucas au collège avec Sarah-Lee puis Sarah-Lee à la station de tramway, il a sauvé d’une mort presque certaine quelques lombrics égarés dans les allées gravillonnées du parc. C’est qu’il sait bien combien les lombrics ont un rôle important à jouer. Cela étant, il se dit que même si les lombrics n’avaient pas un rôle si important, même s’ils n’avaient aucun rôle à jouer dans la nature, ça ne l’empêcherait sans doute pas d’en sauver cependant quelques-uns. Il se dit qu’il ne faut pas se vanter d’une bonne action ; sinon, bien sûr, c’est en perdre le mérite. Est-ce que les lombrics méritent de griller au soleil comme baigneurs à la plage ? Absolument pas. Nenni. Il se dit que cette année, Lucas est entré au collège et Abbie au lycée. C’est quand même une année un peu spéciale pour ça. Ils se sont arrangés pour que l’un entre au collège la même année où l’autre entre au lycée. Ou plutôt, bien sûr, c’est leur âge respectif qui veut ça. Ni l’un ni l’autre n’a jamais redoublé. Il se dit que tous les deux, Abbie et Lucas, ont de très bons résultats jusqu’à présent. Ce qui est un motif de fierté pour Sarah-Lee et lui, c’est normal et compréhensible. Il se dit que Sarah-Lee et lui, depuis un petit moment déjà, c’est pour la vie. Et il en tire sans doute plus de force qu’il n’en conçoit d’ennui. Et avec les enfants aussi évidemment pour toute la vie. Et c’est bête, mais sa vie justement n’est peut-être pas si loin que ça d’être finie, qui sait ? Aussi, tant qu’il est encore temps, pourquoi se contenter de sauver seulement quelques-uns des gentils lombrics échoués dans le gravillon piégeux des allées du parc ? Tant qu’il lui reste un souffle de vie, ne devrait-il pas chaque matin les sauver tous, arpenter beaucoup plus consciencieusement les allées du parc ? Il se dit qu’après tout, les lombrics sont des enfants comme les autres.”

Informations complémentaires

Dimensions 17 × 11 cm